La Fédération du Nord de la Ligue de l’enseignement exprime sa solidarité envers les familles et les proches des victimes de la prise d’otages de Saint-Etienne-du-Rouvray le 26 juillet.

Cette prise d’otages meurtrière, aux motivations fanatiques, a lieu alors que les peuples européens sont encore endeuillés, moins de deux semaines après l’attentat de Nice le 14 juillet dernier et deux jours seulement après l’attentat-suicide à Ansbach en Allemagne.

Si cet attentat se voulait dirigé contre les catholiques de France, cette attaque, bien que le lieu de cette prise d’otages a une vocation cultuelle, demeure l’agression de citoyens innocents.

En effet nous nous refusons à toute vision d’une guerre des cultures, des religions ou des civilisations.

La Ligue de l’enseignement – Fédération du Nord rappelle que plus que jamais, le principe de laïcité doit être le ciment de notre union nationale contre la barbarie et enjoint toutes et tous à soutenir la démocratie et l’Etat de droit constamment visés par la menace terroriste.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *