Le vendredi 9 décembre 2016, pour marquer l’anniversaire de la loi de séparation des églises et de l’Etat, les enfants de l’école Painlevé-Thomas ont planté un arbre de la laïcité pour marquer le point d’orgue d’une semaine consacrée à cette valeur républicaine.

Avec l’aide du service des espaces verts qui ont préparé cette action, un arbre de la laïcité a été planté dans la cour à 10h30 devant toutes les classes de l’école et en présence d’Hocine MAZY, conseiller municipal, de représentants de l’amicale laïque de la rue de Cuincy, de représentants des parents d’élèves de l’école. Toutes les classes de l’école étaient présentes pour clore cette semaine consacrée à la laïcité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les actions de l’école Painlevé-Thomas pendant la semaine de la laïcité :

Le lundi 5 décembre était organisé un jeu de l’oie sur la thème de la laïcité, animé en collaboration entre Frédéric HENRI animateur du SMAC et les enseignantes des classes invitées. Ce jeu de l’oie a été conçu comme support à une réflexion des enfants et comporte des rappels historiques importants destinés aux cycles 2 et 3.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le jeudi 8 décembre avait lieu la représentation du spectacle “Les laïculteurs” par la compagnie Traction Avant.

Plantés devant les mairies, les écoles, sur des places ou dans des jardins publics, les arbres de la laïcité mènent la plupart du temps une vie sans histoire, accueillant les habitants sous leurs feuillages pour les faire profiter de leurs ombres et de leurs fleurs. Mais il arrive parfois que certains de ces arbres tombent malades, ou soient menacés par la tronçonneuse impatiente de bûcherons malveillants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.