Attachée depuis toujours à la promotion de la laïcité, la Ligue de l’enseignement ne peut la laisser utiliser dans le débat aujourd’hui, notamment à l’occasion des élections, d’une manière parfaitement contraire aux principes qui la fondent et à l’éthique du vivre ensemble qui l’anime.

La revendication de laïcité vigoureusement exprimée par certains aujourd’hui est des plus ambiguës.

Nombre de responsables politiques exploitent la question religieuse en attisant les peurs liées à certaines pratiques dans l’espoir de détourner l’attention des problèmes fondamentaux de notre société. Ainsi, depuis une dizaine d’années, des responsables politiques de droite et d’extrême droite cherchent, non sans habileté, à changer la nature de l’engagement laïc.

Pourtant, tous les pays démocratiques ont eu à définir les conditions d’expression des choix religieux ou convictionnels différents de leurs ressortissants. Ce n’est pas pour autant qu’ils utilisent le mot de laïcité et les formes prises en France car les caractéristiques de la laïcité y sont liées à l’histoire

Si la laïcité est d’abord un principe juridique inscrit dans la Constitution, c’est également et indissociablement un concept politique et une approche philosophique. Sa raison profonde est de protéger les personnes de tout asservissement. Cela suppose que soient créées les conditions de l’émancipation de tous en favorisant l’accès aux connaissances et à la culture et en luttant contre toutes les formes d’obscurantisme, les préjugés et les superstitions.

L’instruction a donc un rôle décisif. En effet, pour former des citoyens, libres de leurs opinions, prenant en main leur destin, il faut leur permettre de développer leur esprit critique, leurs capacités à faire preuve de lucidité, d’imagination et de raison pour distinguer convictions philosophiques, croyances religieuses et connaissances scientifiques, mais aussi informations validées.

Je crois sincèrement qu’il est certes utile de s’interroger sur le sens de la laïcité, mais qu’il est plus important encore d’agir ensemble pour que la laïcité fasse sens afin de bâtir un avenir commun.

Cette perspective exige le respect des principes républicains : ces principes explicités et non affirmés de façon incantatoire, appliqués avec souplesse et intelligence, non pas comme une marque de faiblesse mais comme le signe de la ferme détermination à concilier le respect dû à chaque personne, au pluralisme des convictions avec la nécessité d’avoir des valeurs librement partagées pour construire un destin commun.

A ce titre, je vous invite à prendre connaissance de notre dernier communiqué intitulé : Laïcité, attention confusion ! Communiqué

Parce que nous faisons le pari de l’avenir, nous savons que s’il faut ne pas varier sur les buts à atteindre, on peut admettre que tout le monde n’aille pas à la même vitesse, ni forcément sur les mêmes chemins pour y parvenir.

La Fédération du Nord de la Ligue de l’Enseignement est mobilisée, aux côtés des membres de son réseau et de ses partenaires, afin de co-construire, ensemble, des moments d’échanges et de discussions sur la question de la laïcité et du « faire société ».

Je vous invite à contacter nos équipes et à nous faire part de vos attentes, vos besoins ou vos éventuelles difficultés, afin que nous puissions vous apporter le soutien nécessaire si vous rencontriez des difficultés à vous positionner ou débattre de cette question, dans ce moment incertain et délicat.

Plus que jamais le sens du commun dans notre réseau doit s’accompagner par une somme d’actes et d’initiatives. A ce titre, il vous est possible d’organiser des temps d’échanges et de rencontres dans le cadre de la semaine de la Laïcité, début décembre. Retrouvez l’appel à projet ICI.

Notre mission, militant-es de l’éducation populaire est essentielle. Faire société, c’est s’appuyer sur les initiatives des citoyen-nes, en donnant à tous et toutes les clés de lecture propices à un engagement au profit d’un idéal républicain. C’est là le sens de notre mission en tant que Fédération d’associations.

J’ai la ferme conviction que si nous sommes respectueux des identités tout en faisant vivre une exigence partagée de valeurs communes, non par des discours moralisateurs au nom d’une approche théorique de la laïcité, mais en agissant avec générosité et enthousiasme, nous donnerons ainsi l’envie de construire collectivement un avenir où notre République honorera sa promesse de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.

C’est à ce beau chantier que la Ligue de l’enseignement du Nord invite tous ceux qui le souhaitent.

Bruno

 

 

 

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.