Depuis fin 2019, Habitat et Humanisme Nord Pas-de-Calais assure la gestion de l’ensemble immobilier de l’ex-Institution Sainte Marie, situé à Lille à l’angle des rues Maracci et St Sébastien. Un projet mixte de logements sociaux et libres, de bureaux associatifs, d’équipements publics destinés à la Culture et à la Petite Enfance, ainsi qu’un Espace Solidaire devrait voir le jour en 2025.

Mais pour l’heure et jusqu’en 2023 c’est un Tiers-Lieu transitoire baptisé “Au fil de soi”, qui ouvre ses portes en regroupant des artistes et de nombreuses structures de l’ESS, dont la Fédération Nord de la Ligue de l’enseignement, autour de valeurs communes comme la solidarité et le développement durable.

La Ligue de l’enseignement 59 prend ainsi place au sein d’un collectif d’acteurs variés rassemblant au côté des ateliers d’artistes : l’association de culture urbaine Koze 2 jours, l’association Entourage créatrice de lien avec les personnes sans domicile fixe, Benenova – structure encourageant le bénévolat associatif, Singa Lille qui favorise la rencontre avec les personnes réfugiées, Re-Naitre – association aidant les femmes à se reconstruire après des violences conjugales, et bien d’autres

Ce tiers-lieu éphémère est bien entouré au sein de ce qu’on appelle « l’ilot Maracci ». Sur les deux derniers étages, l’ancien internat est devenu un hébergement d’urgence, géré par le groupe SOS Solidarités alors que le cabinet O Architecture et le collectif d’entreprises à vélo Hangar occupent respectivement le rez-de-chaussée et le sous-sol des lieux. De belles synergies sont à prévoir !

Le travail mené au sein de ce tiers-lieu se fait sur une dynamique de complémentarité entre les partenaires grâce à des bureaux partagés, des moyens matériels mutualisés et des espaces communs de détente. Véritable lieu d’échanges en cœur de Ville, “Au Fil de Soi” est un également lieu d’engagement citoyen et de co-construction pour les divers publics souhaitant s’investir bénévolement sans condition d’âge et/ou de revenu.

L’objectif affiché par ce tiers-lieu, comme son nom l’indique, est de mettre en place les conditions propices à « renouer avec soi ». Par l’entrecroisement d’associations d’entraide, des entreprises sociales et solidaires, ou encore d’artistes, Au Fil de Soi se pose comme lieu où l’on peut s’épanouir, un lieu d’émancipation.

A l’heure qu’il est, le tiers-lieu est ouvert mais ne peut lancer ses activités du fait de la situation sanitaire. Les bénévoles continuent donc de réaménager l’étage et ont accueilli les premiers six artistes en résidence qui animeront eux-mêmes des ateliers par la suite comme de l’art-thérapie. De son côté, la Ligue de l’enseignement 59 s’implique déjà en proposant notamment des formations de volontaires et de tuteurs dans le cadre du Service Civique, et s’impliquera dans un second temps dans l’animation culturelle du tiers-lieu.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.