En tant que mouvement associatif d’éducation populaire, partenaire de l’École publique, nous continuons à promouvoir une éducation non formelle et laïque, qui lutte contre les inégalités et les ségrégations sociales et culturelles. L’objectif en est que tous les jeunes apprennent à vivre ensemble, et se préparent à apprendre tout au long de leur vie pour s’inventer un avenir plus solidaire.

En ce début d’année scolaire, la ligue de l’enseignement du Nord, accompagne, forme et outille le collège Romain Rolland de Waziers.

Depuis maintenant deux ans, le ministère de l’éducation nationale a créé la fonction d’éco-délégué dans les établissements scolaires du 2nd degré.  La Ligue de l’enseignement prend part au projet afin d’accompagner et de former les éco-citoyens des collèges du département.

Au sein de ce collège nous mettons en place un projet annuel qui passe par une formation des éco-délégués puis par l’accompagnement tutoré des élèves dans l’élaboration de leurs projets. L’objectif est de mettre en place des actions pérennes dans et en dehors de l’établissement pour faire évoluer les comportements et les représentations des élèves sur ces questions.

 

Contact :
Naoufal YAHYAOUI
Chargé de mission éducation
education@ligue59.org
06.65.68.56.91

« Anim’action Junior » est en train de se créer en junior association afin de mener des actions de sensibilisation pour la cause animale.

En septembre, Leslie Cathelain, âgée de 15 ans, a contacté la ligue de l’enseignement pour avoir des informations sur le dispositif junior association. Son rêve est d’ouvrir un refuge pour animaux à Dunkerque. Ses amis et elle vont être accompagnés par la Ligue de l’enseignement pour mettre en place leur projet.

Un accompagnement administratif est tout d’abord mené, pour se créer en junior association, les jeunes doivent répondre à plusieurs questions (comment est née l’idée du projet collectif, comment ont-ils choisi le nom de la junior association, comment les décisions au sein du groupe sont prises…). Avec ces questions, nous déterminons si les jeunes sont motivés, organisés et si le système démocratique est bien respecté. Ensuite il y a une partie d’explication sur leur droits et devoirs (tenir un compte bancaire, être toujours assuré sur leurs actions). Pour cela, la Ligue de l’enseignement leur met à disposition des fiches outils et des ressources afin que les jeunes puissent s’organiser et être autonomes.

Un accompagnement est mené tout au long de l’habilitation de la junior association, des temps de rencontre et d’échanges sont organisés avec notamment la journée départementale des juniors associations, ainsi que des temps de formation.

 

Contact:
Cyrielle CIESLA
Chargée de mission Junior Association
juniorassociation@ligue59.org
06-84-60-40-86

Le mercredi 30 septembre 2020, la ligue de l’enseignement a participé à la 6ème journée d’étude « Laïcité et fraternité » organisée par le Réseau des INSPE et de l’INSPE Lille HDF.

L’occasion pour la Ligue de rappeler sa place et sa légitimité historique sur la conception de la Laïcité en France avec des débats qui avaient déjà lieu dans les années 1870 …

L’occasion aussi, de rappeler que questions sociales et questions laïques sont intimement liées comme l’évoquait déjà Jean Paul Delahaye, ancien Directeur de l’enseignement scolaire et membre du bureau national de la Ligue de l’Enseignement, qui exprimait ainsi le lien entre la laïcité et la question sociale :

« Quand la République recule et ne remplit plus ses obligations politiques, économiques et sociales, les religions, quelles qu’elles soient, avancent. »

Une journée essentielle où différents angles ont été étudiés, celui du droit, de la philosophie, de l’histoire ou encore les visions de l’éducation nationale et de l’éducation populaire.

L’évènement s’est achevé avec une conférence d’Abdennour BIDAR, philosophe et inspecteur général de l’éducation nationale. Une belle approche de la fraternité qui peut être consécutive de la laïcité ou un ingrédient essentiel pour que la laïcité soit possible… mais à des conditions qu’on pourrait qualifier de sociales :

« Liberté égalité fraternité c’est beau, mais c’est où et c’est quand ?… Jamais les inégalités n’ont été aussi fortes et actuellement des territoires sont relégués. On assiste à la création de ghettos de pauvres et de riches qu’on appelle sécession des élites. Dans les territoires relégués, il y a des pauvres qui n’ont plus aucun capital culturel social ou financier… rien à transmettre à leurs enfants ce qui les conduit à un sentiment de ne plus appartenir à la France. Si on voulait être à la hauteur de la France lorsqu’on parle de fraternité, il faudrait que nous entrions tous en résistance. »

Contact :
Naoufal YAHYAOUI
Chargé de mission éducation
03.20.14.55.09
06.65.68.56.91

La Junior Association SOLIDASSO, basée à Haubourdin, recherche des membres pour faire aboutir leur projet.

Leur projet associatif tourne autour du voyage sportif et de l’environnemental solidaire. Les jeunes souhaitent mettre en place un partenariat avec une structure au Sénégal afin de réaliser des échanges humanitaires et de leur apporter du matériel selon leurs besoins.

Ils comptent sur vous !

Contact :
Cyrielle CIESLA
Chargée de mission Junior Association
06.84.60.40.86
juniorassociation@ligue59.org

 

En ce mois de septembre, c’est la rentrée aussi… des journées de formations civiques et citoyennes en présentiel sur le territoire du département du Nord.

Passage obligé dans chaque parcours des volontaires en service civique, la formation civique et citoyenne a pour objectif de sensibiliser aux enjeux de la citoyenneté.

Cette formation se déroule sur deux jours, dans les locaux de la fédération du Nord de la Ligue de l’enseignement et comprend diverses thématiques telles que

  • Les valeurs de la République et laïcité
  • Vivre ensemble et lutte contre les discriminations
  • Citoyenneté numérique et éducation aux médias
  • Handicaps et sports
  • Engagements et vie associative.

Ces formations sont l’occasion pour les volontaires d’échanger sur leurs expériences, leurs opinions, leurs représentations à travers une pédagogie impliquant et des contenus variés.

La programmation de septembre à décembre 2020 est d’ores et déjà éditée et l’ouverture des inscriptions a débuté.

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : fcc@ligue59.org

Découvrir la programmation 2020/21

La nouvelle programmation de nos activités en milieu scolaire évolue cette année avec des formations, des ateliers et des ressources nouvelles.

Sur la laïcité notamment un nouvel atelier pédagogique « En finir avec les idées reçues sur les religions » sera proposé aux élèves.

Cette rentrée 2020 est aussi l’occasion pour la Ligue de l’enseignement du Nord de s’engager sur des actions pour favoriser l’éco-citoyenneté chez les élèves.

Au programme une formation à destination des enseignants intitulée « Enjeux et perspectives de l’éco-citoyenneté ». S’ajoute à cela deux ateliers pédagogiques pour les élèves : la formation des éco-délégués et l’éco-citoyenneté en pratique dans mon établissement.

Par ailleurs, vous pouvez retrouver nos parcours autour de la diversité ou encore de la citoyenneté qui s’inscrivent dans le cadre des parcours citoyens et de l’EMC.

N’hésitez pas à revenir vers nous afin de vous accompagner dans l’élaboration de vos projets !

 

Contact:
Naoufal YAHYAOUI
education@ligue59.org

Pendant le confinement, toutes les activités de la Ligue de l’Enseignement et du Service Civique ont été suspendues. Aujourd’hui, les missions reprennent et de beaux projets sont en construction pour le mois de septembre.

Notre fédération départementale s’est engagée dans le service civique dès sa création en 2010. Cela fait donc 10 ans que nous travaillons avec nos associations affiliées à l’accueil de volontaires. Il est possible depuis le 11 mai de continuer les missions qui furent suspendues le temps du confinement : les volontaires sont heureux de pouvoir reprendre leurs activités adaptées.

Ainsi, certains ont repris leurs missions, notamment en distanciel. C’est le cas d’une jeune, volontaire au sein des ateliers urbains de Remyco, à Roubaix. En télé mission actuellement, elle créée du contenu pédagogique sur les arts urbains à destination des écoles de la ville et en organise la diffusion.

A la Ferme Pédagogique d’Hazebrouck, les volontaires ont pu reprendre en présentiel, en profitant des nombreux hectares de terrain, qui facilitent la distanciation physique. Ils sont heureux de pouvoir aider de nouveau aux activités de la Ferme Pédagogique.

Ce genre d’exemples montre que le dispositif du service civique sait s’adapter et nous sommes ravis de voir et accompagner des structures qui savent s’ajuster à des contextes difficiles.

Pour le mois de septembre, nous avons commencé à mettre en route de nouvelles missions de Service Civique dans des structures d’accueil diverses : cantine solidaire, association zéro déchets, clubs sportifs, compagnie de théâtre … Autant d’associations qui nous font confiance et avec qui nous auront plaisir à accompagner des jeunes en volontariat pendant plusieurs mois.

Nous sommes toujours ouverts et partants à créer de nouvelles missions de Service Civique pour la rentrée 2020.

Vous prévoyez d’accueillir des volontaires à la rentrée ?
Ne tardez plus de contacter votre référent service civique :
Mathilde Ernst
mernst@ligue59.org

Dans le contexte de reprise progressive des activités du pôle Éducation liée à l’évolution de l’épidémie de Covid-19, la Ligue de l’Enseignement du Nord propose 2 formats adaptés concernant les Formations Civiques et Citoyennes à destination des volontaires Service Civique.

Ainsi, depuis le début du mois de juin et ce jusqu’à la fin du mois de juillet 2020, plusieurs volontaires en fin de missions au Rectorat, au Conseil Départemental du Nord ou au sein d’autres établissements partenaires de la Ligue, pourront être formés en distanciel ou en présentiel sur différentes thématiques telles que la Laïcité, l’Egalité entre les sexes ou encore les Handicaps et le sport.

L’occasion pour les volontaires souvent en fin de mission de service civique d’échanger leurs opinions, leurs représentations et d’apprendre de manière ludique à travers des contenus adaptés et des activités via nos modules en ligne que nous avons adaptés pour l’occasion.

L’objectif ? Enrichir son parcours de volontariat et mieux appréhender les valeurs et les principes qui permettront à chacun d’être acteur afin de construire un avenir plus solidaire, plus durable, et que chacun participe par ses valeurs à faire société.

 

Contact :
Léa Belloche
Chargée de mission Formations Civiques et Citoyennes
fcc@ligue59.org
06.64.57.24.60

Rencontre avec Jean-Paul Delahaye, ancien directeur de l’administration centrale de l’Éducation nationale, membre du Bureau de La Ligue de l’enseignement.

Jean-Paul Delahaye a été nommé DGESCO (Directeur général de l’enseignement scolaire) mercredi 21 novembre 2012. Il a démissionné de ses fonctions fin avril 2014. Il était auparavant conseiller spécial de Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale depuis mai 2012. Inspecteur général de l’éducation nationale depuis mars 2001, il est diplômé d’un doctorat en sciences de l’éducation.

 

Quelles sont les conséquences du confinement pour les familles les plus pauvres ?

Pour les familles pauvres et leurs enfants, le confinement est une catastrophe. D’abord parce que l’école, on l’oublie quand on ne connaît pas la vie de nos concitoyens pauvres, n’est pas seulement le lieu des apprentissages. L’école est aussi une institution d’aide aux familles, une possibilité de restauration le midi à des prix modiques, un premier recours face aux situations de détresse sociale, un point de médiation entre les familles et les organismes chargés de la politique médicale et sociale, un lieu où s’élaborent des solutions grâce à l’engagement et à la vigilance des personnels de l’éducation nationale. C’est tout cela qui disparaît avec la fermeture des écoles.

Comment la continuité pédagogique accroit les inégalités ?

La continuité pédagogique n’existe pas ou alors très difficilement pour les enfants des pauvres. Les inégalités ne peuvent que s’accroître si on compare la situation des enfants des milieux populaires avec la situation de enfants des classes moyennes ou favorisées qu’on nous montre tous les soirs à la télévision : des parents qui peuvent accompagner le travail personnel de leurs enfants, des enfants à l’aise sur leur tablette ou ordinateur et leur imprimante familiale, qui disposent d’une chambre personnelle et qui peuvent être en contact sans difficulté avec leurs enseignants. Ce n’est pas dans ce monde-là que vivent les pauvres.

Que pensez-vous des vacances apprenantes évoquées par le Ministre de l’éducation nationale ?

Ces séjours peuvent être une réponse à la discontinuité pédagogique dont ont souffert les élèves pendant le confinement. Mais cette réponse ne peut être que construite par les acteurs de terrain, associations et collectivités. Plusieurs conditions doivent donc impérativement être remplies :

  • – que les organisations et mouvements d’éducation populaire, donc la Ligue de l’enseignement, dont c’est la vocation historique soient associés à l’initiative dès le début du processus ;
  • – que le projet soit réellement éducatif avec des apports culturels, sportifs et qu’il ne soit pas uniquement centré sur du soutien scolaire ;
  • – que l’encadrement (enseignants volontaires, éducateurs) soit, sur chaque site retenu, partie prenante du projet de « colonie éducative »;
  • – enfin, que la gratuité (séjour et transport), décidée sur des critères sociaux, soit assurée aux familles les plus démunies. L’argent consacré inutilement au SNU trouverait là une utilisation répondant pleinement aux impératifs du moment.

 

Retrouvez les dernières interventions de Jean Paul DELAHAYE dans la presse :
Le confinement, une catastrophe pour les enfants pauvres
: https://www.liberation.fr/debats/2020/04/01/le-confinement-une-catastrophe-pour-les-enfants-pauvres_1783813
Des « colonies éducatives » ? Chiche ! : https://blogs.mediapart.fr/delahaye-jp/blog/090420/des-colonies-educatives-chiche

Le 29 janvier dernier, le pôle éducation a réalisé une formation ayant comme thème « Quelles pédagogiques pour prévenir les discriminations ? ». Cette formation a été réalisée dans le cadre de l’offre de formation de la Ligue de l’enseignement à destination des enseignants.

Dans le cadre de son action d’association complémentaire de l’École publique, La Ligue de l’enseignement du Nord accompagne les établissements scolaires, et les personnels de l’École qui souhaitent s’engager dans des projets d’éducation à la laïcité, à la citoyenneté, ou encore à la diversité en inscrivant ces actions dans le cadre des différents parcours scolaires.

Le 29 janvier dernier, une vingtaine d’acteurs qui font l’École ont participé à la formation organisée par la Ligue de l’enseignement du Nord dans le cadre de notre partenariat avec CANOPÉ Lille : enseignants-stagiaires, enseignants titulaires, CPE, psychologue, enseignante spécialisée, assistants sociaux…

Au programme de la formation :

  • Un Photolangage philosophique pour les présentations
  • Un cultionary sur les préjugés
  • Un jeu de rôle intitulé « Qui fait quoi ? » sur les stéréotypes
  • Un autre photolangage sur les discriminations, ont rythmé cette après-midi de formation. Le tout, accompagné de points théoriques permettant d’outiller notre public du monde éducatif.

Les autres formations que nous proposons à destination des enseignants et personnels de l’École de l’Académie sont présentés dans notre plaquette : https://www.ligue62.org/wp-content/uploads/2019/09/Guide2019-VersionWeb.pdf

Contact :
Naoufal YAHYAOUI
Chargé de mission Éducation
education@ligue59.org